‘A bas le Téléthon, vive le handicap !”

Publié le 21 Déc, 2006

Libération publie, à propos du Téléthon, le courrier d’une lectrice souffrant d’un handicap d’origine génétique, "considéré comme grave et très invalidant". "Vingt ans que je supporte cet événement national qui choque ma famille (…), la plupart de mes amis et un grand nombre de personnes handicapées que je connais. Vingt ans que j’évite de sortir ce weekend là pour échapper aux sourires de compassion, aux regards de pitié", se révolte-t-elle.

Florence Michel dénonce les découvertes, financées par le Téléthon, qui ont abouti à de nouveaux diagnostics couplés aux interruptions médicales de grossesse (IMG), à cause desquelles elle aurait pu ne pas naître. "Heureusement que je suis de la génération "anté-Téléthon". Je l’ai échappé belle ! Je serais née ? Non, justement je ne serais pas née !" s’exclame-t-elle.

Elle montre du doigt l’utilisation des enfants handicapés "un jour par an pour faire entrer un maximum d’argent". Elle s’insurge contre cette surexposition médiatique. Elle reproche qu’on leur ait vendu une guérison prochaine et de ce fait qu’on ait généré une "culpabilité de leur différence", "au lieu de leur offrir une société qui les accueille dignement". Pour elle, le Téléthon n’a pas fait évoluer les mentalités, tant "le rejet, les préjugés, les discriminations" demeurent au quotidien et sont source de souffrance.

"J‘aime ma vie. Je ne voudrais pas être quelqu’un d’autre. J’ai rencontré bien des gens sans aucun handicap mais qui n’avaient aucune joie de vivre", confie-telle.

Libération (Florence Michel) 21/12/06

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres