Zika : Un vaccin à l’essai et des études en cours

Publié le 22 Juin, 2016

Après des essais précliniques « prometteurs » sur l’animal, les laboratoires Inovio Pharmaceuticals et GeneOne Life Science lancent un essai clinique chez l’homme pour « évaluer un vaccin contre le virus Zika ». Ce vaccin préventif « baptisé GLS-5700 sera testé sur 40 volontaires sains », et la première étape de l’essai vise à évaluer la bonne tolérance du produit. Les conclusions sont attendues fin 2016. L’OMS estime que si les résultats sont concluants « il faudra plus de dix huit mois avant une utilisation à grande échelle ». L’OMS annonce par ailleurs que « plus de vingt projets de vaccins en sont au stade initial et plusieurs essais sur l’homme devraient commencer d’ici la fin de l’année ».

 

Mardi, les autorités de santé américaines ont de leur côté lancé « une vaste étude sur l’influence du virus Zika sur la grossesse et les nouveaux nés » dans des zones affectées par ce virus. Ce programme dénommé ZIP « Zika in Infant and Pregnancy » suivra 10 000 femmes enceintes de plus de quinze ans, du premier trimestre de leur grossesse au premier anniversaire de leur enfant. Il vise à « déterminer la fréquence des complications qui peuvent survenir durant la grossesse, comme les microcéphalies ou les naissances prématurées ». Le Docteur Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des maladies infectieuses, espère que les résultats de cette étude permettront de « guider les réponses médicales et de santé publiques à l’épidémie de Zika ».

 

Enfin, une étude américaine publiée mercredi met en évidence que « de plus en plus de femmes enceintes d’Amérique latine cherchent à se procurer sur Internet des pilules abortives », notamment depuis les mises en garde des différents gouvernements sur le risque potentiel de malformations congénitales avec le virus Zika. Les chercheurs ont analysé les demandes d’avortements sur le site Women on web, qui envoie des pilules abortives et propose des consultations en ligne pour les femmes vivants dans des pays où l’avortement n’est pas dépénalisé (cf. Epidémie Zika : Une ONG propose l’avortement par la poste).

Reuters, Julie Steenhuysen (22/06/2016); La dépêche (22/06/2016); Pourquoi Docteur, Mathilde Ledieu (23/06/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?
/ Fin de vie

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?

Mardi, Agnès Firmin Le Bodo a lancé un « atelier culture palliative » pour repenser la stratégie en matière de ...
ia_-_istock-636754212
/ Génome

Une IA pour accélérer le développement de thérapies géniques

Des chercheurs ont conçu un programme d'intelligence artificielle afin de produire des « protéines personnalisables » appelées doigts de zinc ...
Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur
/ IVG-IMG

Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur

L’avortement est désormais possible « pour n'importe quelle raison pendant les 9 mois de la grossesse », indique la sénatrice Julia Coleman ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres