Vincent Lambert : la famille conteste le choix des experts

Publié le 24 Mai, 2018

L’expertise médicale de Vincent Lambert n’aura pas lieu samedi prochain comme il était prévu. Ses parents ont déposé hier une « demande de récusation » au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, contestant la composition de l’équipe d’experts.

 

Me Jean Paillot, avocat des parents de Vincent Lambert, estime qu’« aucun d’entre eux n’a de compétence en matière de patients EVC (état végétatif chronique) et en EPR (état pauci-relationnel) ». « On ne se laisse pas faire et on veut une vraie bonne expertise, pas une expertise bâclée », a-t-il ajouté.

 

Ces trois médecins ont été désignés mi-avril par la justice administrative. Ils devaient expertiser l’état réel de Vincent Lambert pour décider de l’arrêt ou non de son alimentation et de son hydratation. « L’état de Vincent a évolué de manière positive depuis 2014 (date de la dernière expertise) et (…) il est nécessaire de l’évaluer », pointant ses progrès « un peu au plan neurologique et beaucoup au plan fonctionnel, par exemple dans le domaine de la déglutition », explique Me Paillot.

 

« Le dépôt d’une demande de récusation au tribunal bloque l’expertise jusqu’au moment où le tribunal statue sur la demande de récusation », précise l’avocat. « Soit le tribunal confirme les experts, soit il les change. » La date de cette audience au tribunal administratif n’est pas encore connue. L’expertise a été officiellement annulée par le tribunal dans l’après-midi de vendredi.

AFP (25/05/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

Une définition juridique de l’écocide ?
/ Tous les autres thèmes

Une définition juridique de l’écocide ?

Au terme de six mois de délibérations, un « comité d’experts indépendants », a publié une définition juridique de l’« ...
Erreur de diagnostic : Un couple irlandais indemnisé à la suite d’un avortement
/ IVG-IMG

Erreur de diagnostic : Un couple irlandais indemnisé à la suite d’un avortement

La Haute Cour de Dublin a étudié mercredi 23 juin, le montant des dommages-intérêts qui seront versés à un couple ...
Loi de bioéthique : "Examiner le texte aurait juste confirmé un troisième échec "
/ Loi de bioéthique

Loi de bioéthique : “Examiner le texte aurait juste confirmé un troisième échec “

Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat, confie le sentiment d’ "une occasion manquée" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres