Vers l’impression 3D à grande vitesse de cellules souches ?

Publié le 25 Mai, 2016

L’entreprise israélienne d’imprimante 3D Nano Dimension associée à la firme de biotechnolgoies Accellta, a testé l’impression 3D de cellules souches « ouvrant la voie à l’impression potentielle de grands tissus et organes ». Les imprimantes 3D sont déjà utilisées pour créer des cellules souches pour la recherche, mais la nouveauté réside ici dans la capacité à générer une grande quantité de cellules en un temps record.

 

La combinaison des techniques des deux sociétés a permis d’améliorer la viabilité et la qualité des cellules produites. Elle permettrait la création d’organes artificiels pour des tests pré-clinique (de sécurité et de toxicologie) de médicaments et de cosmétiques.

 

Mais bien que le « bioprinting » soit un marché en pleine expansion, les compagnies ont déclaré qu’elles n’avaient pas l’intention d’investir des capitaux importants pour développer cette activité.

Reuters, Steven Scheer (25/05/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres