Vers la reconnaissance d’un ‘troisième sexe’ aux Pays-Bas ?

Publié le 29 Mai, 2018

Un citoyen néerlandais a obtenu lundi 28 mai le droit de n’être inscrit ni homme ni femme sur son acte de naissance. Il est né intersexué, c’est-à-dire avec une « ambiguïté sexuelle visible », des « organes génitaux difficiles ou impossibles à définir comme masculins ou féminins ».

 

Cet homme a demandé à la justice néerlandaise de faire ajouter une troisième entrée sur les actes de naissances. Le tribunal a estimé qu’en raison des « développements sociaux et juridiques actuels, le moment est venu pour la reconnaissance d’un troisième genre ».

 

« Pour permettre l’inscription sous un troisième genre (X, par exemple), un amendement de la loi est nécessaire. La balle est maintenant dans le camp du législateur. Le tribunal se prononce en faveur de la modification du sexe de la personne sur l’acte de naissance sous la mention ‘le sexe n’a pas pu être déterminé’. »

 

En novembre dernier, l’Allemagne a été le premier pays européen à introduire la légalisation du sexe « autre » dans les registres de naissances (cf. Allemagne : Vers la légalisation d’un “troisième sexe” ? )

 

Le Monde (28/05/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

istock-518234140
/ Genre

Suède : le changement de sexe à l’état civil autorisé dès 16 ans

En Suède, le Parlement a adopté ce mercredi un texte qui abaisse de 18 à 16 ans l'âge minimum pour ...
Don d’organes : la personnalité du receveur influencée par le donneur ?
/ Don d'organes

Don d’organes : la personnalité du receveur influencée par le donneur ?

Selon une étude publiée dans la revue Transplantology, les organes du donneur influencent la personnalité du receveur ...
10_pma_donneur_anonyme
/ PMA-GPA

Chine : l’enfant né par PMA post-mortem ne peut pas hériter

En Chine, un tribunal a rejeté la demande d’une femme qui souhaitait que son fils, né par PMA post-mortem avec ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres