Vatican : les catholiques ne peuvent soutenir l’avortement

Publié le 11 Juil, 2005

Le Vatican a rendu public jeudi 7 juillet un document préparatoire au prochain synode des évêques qui doit avoir lieu du 2 au 23 octobre au Vatican sur le thème de l’eucharistie. Ce texte rédigé avec l’aide de 4 500 évêques insiste sur la nécessaire cohérence du comportement des catholiques. Il rappelle la nécessité d’une "unité entre l’enseignement de l’Église et la vie morale", souvent oubliée "tant dans la sphère personnelle que dans celle plus vaste de la culture de la vie sociale".

Le journal La Croix indique qu’il est demandé aux "catholiques qui soutiennent publiquement des choix immoraux comme l’avortement" de s’abstenir de communier : "certains communient même s’ils nient les enseignements de l’Église ou soutiennent publiquement des choix immoraux, comme l’avortement sans penser qu’ils commettent un acte personnel profondément malhonnête ni qu’ils font source de scandale. "Du reste, il existe des catholiques qui ne comprennent pas pourquoi ils commettent un péché lorsqu’ils soutiennent un candidat ouvertement en faveur de l’avortement ou d’autres actes graves contre la vie, la justice et la paix" indique-t-on dans le texte. Ce rappel fait suite à la controverse qui a récemment divisé les évêques américains sur l’accès à l’eucharistie des hommes politiques publiquement favorables à l’avortement comme le candidat John Kerry.

Le Figaro 08/07/05 – Le Monde.fr 07/07/05 – La Croix (Claire Lesegretain) 07/07/05 – Zenit 08/07/05 – l’Humanité 09/07/05

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres