USA : vers une évolution des modalités du don d’organes ?

Publié le : 14 novembre 2014

Dans une lettre ouverte adressée à Barack Obama, les quelques 300 cosignataires : médecins, responsables religieux et éthiciens, enjoignent le Président de repenser le système actuel du don d’organes aux Etats-Unis. Regrettant que trop peu de personnes bénéficient d’une greffe et que le système s’avère discriminant à l’égard des populations pauvres, les auteurs, parmi lesquels figurent des experts d’universités reconnues telles que Harvard, Columbia et Princeton, souhaiteraient que l’administration Obama s’empare du sujet.

 

Ils plaident notamment pour une « approche plus règlementée », qui consisterait par exemple à proposer une « assurance maladie de longue durée, des crédits d’impôts ou des cotisations retraite » à ceux qui font don de leur organe, plutôt que de les rétribuer par de l’argent comptant. Pour ceux qui font don de leurs organes après leur mort, il pourrait être envisagé de prendre en charge le coût de leurs funérailles.

 

D’une manière générale, il s’agit d’encourager le « public en général » à devenir donneur, tout en veillant à ce que « le fait de donner un organe ne [retombe pas] de façon disproportionnée sur les gens à plus faibles revenus », expliquent les auteurs de la lettre ouverte.

 

<p>Le Parisien 12/11/2014 – China Post (Kerry Sheridan) 13/11/214</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres