USA : lobbying contre des vaccins fabriqués à partir de foetus avortés

Publié le 12 Juin, 2006

L‘Association américaine des Médecins Catholiques (Catholic Medical Association) en appelle aux groupes pharmaceutiques pour qu’ils n’utilisent pas de foetus avortés dans les vaccins contre la rubéole et l’hépatite A.

" Les vaccins sont faits à partir de lignées de cellules extraites d’avortements de foetus atteints de rubéole ou d’hépatite A. Pourtant les groupes pharmaceutiques ont la possibilité de fabriquer ces vaccins sans utiliser de telles cellules", a déclaré récemment la CMA. "Ils devraient être encouragés à produire des vaccins qui respectent les objections religieuses ou éthiques de certains contre l’avortement".

Selon la CMA, les vaccins dérivés de foetus avortés peuvent être administrés "quand aucune autre alternative n’est envisageable". Cependant, note le communiqué, "l’utiliser n’est pas sans risque pour la santé. Nous souhaitons que soient encouragées les alternatives qui ne violent pas les principes moraux".

Robert Saxer, vice-président de la CMA, a su interpeller la Food and Drug Administration sur cette question des vaccins issus de foetus avortés pour qu’elle relaye l’action de la CMA.

La CMA a reçu le soutien de Richard Doerflinger, membre du secrétariat de la conférence des évêques catholiques.

 

CNA 12/06/06

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres