USA : l’Eglise s’oppose à la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines

Publié le 16 Juin, 2008

La Conférence des évêques américains s’est prononcée vendredi contre le recours aux cellules souches embryonnaires humaines dans la recherche. Il s’agit de la première déclaration officielle des évêques américains sur cette question.

"Presque tout le monde s’accorde sur le principe qu’individus et gouvernements ne doivent pas s’en prendre à la vie d’innocents êtres humains. Cependant (certains) s’emploient à justifier la destruction d’embryons humains pour obtenir des cellules mères", ont-ils indiqué.

L‘Eglise rappelle que l’embryon est un être humain et qu’il n’est pas une "sous catégorie" d’être humain. Elle condamne, de ce fait, la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines qui implique l’utilisation, puis la destruction de l’embryon, alors considéré comme un matériau de laboratoire.

La Croix 16/06/08 – Romandie News 13/06/08 – Bio Edge 18/06/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres