USA : La théorie de l’évolution en débats

Publié le 14 Juin, 2005

Actuellement, aux USA, un étrange débat se produit autour de la théorie de l’évolution de Darwin. Des milieux fondamentalistes protestants demandent à ce que cette théorie ne soit enseignée dans les écoles qu’en tant que simple hypothèse. Les créationnistes, depuis 1925, tentent de faire reconnaître le récit de la Bible comme une théorie valable. Déboutés en 1987, par la Cour suprême, ils évoquent aujourd’hui l’idée d’un "dessein intelligent" inscrit dans les molécules.

Aujourd’hui, une association chrétienne a décidé d’ouvrir un parc touristique à thème, le Musée de la création, pour promouvoir l’idée que Dieu a créé le monde en 6 jours il y a 6 000 ans. La première partie du musée ouvrirait avant la fin de l’année.

Pour défendre la théorie officielle, l’académie américaine des sciences a créé un site Internet (http://nationalacademies.org/evolution). "On compte actuellement des remises en question de l’enseignement de la théorie de l’évolution dans quelque 40 États de l’union", précise l’Académie.

[NDLR] Entre le darwinisme et le créationnisme, Jérôme Lejeune propose une hypothèse originale sur la théorie de l’évolution, grâce à la génétique : il s’agit d’une évolution beaucoup moins progressive que celle professée par Darwin, mais effectuée par "bonds" successifs, avec des changements qualitatifs. Comme les chromosomes contiennent des milliers de gènes, ce qui sépare les espèces est d’un ordre de grandeur fort différent de celui d’une mutation génique comme l’entendait Darwin. Il y a donc eu un bond qualitatif pour obtenir l’espèce humaine. Il n’y a donc pas eu d’hominisation progressive, mais apparition soudaine de l’homme. Cette explication du Pr Jérôme Lejeune est en accord avec la paléontologie et sans contradiction avec la Genèse. (Cf. Revue de Presse du 16/04/03)

La Croix (Dominique Lecourt) 14/06/05 – Lemonde.fr 11/06/05 – ProtestInfo 13/06/05 –

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

booties-2047596_1920

Choisir le sexe de son futur bébé : un marché de 500 millions de dollars

Aux Etats-Unis, sélectionner le sexe de son futur enfant dans le cadre d’une fécondation in vitro est légal. Un marché ...
hacker
/ E-santé

Ecosse : des données relatives à la santé mentale d’enfants divulguées

Le NHS Dumfries and Galloway a confirmé que des données relatives à la santé mentale d’enfants ont été publiées par ...
pape_francois
/ Fin de vie

Pape François : l’euthanasie est « un échec de l’amour »

S’adressant aux participants du symposium sur les soins palliatifs, le Pape a rappelé que l’euthanasie « n’est jamais une source ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres