Une clinique spécialisée dans la PMA

Publié le 9 Juin, 2008

Le journal Libération revient sur la question du don d’ovules en dressant le portrait de la clinique Eugin à Barcelone, spécialisée dans l’assistance médicale à la procréation (AMP).

Dans cette clinique, 80% des patientes sont étrangères. Un millier de françaises infertiles y ont reçu des embryons l’an dernier. Rappelons que la législation espagnole est l’une des plus souples d’Europe en la matière. Le prix moyen d’un transfert est de 3800 euros.

"On a souvent affaire à des femmes pré ou ménopausées, des couples d’homosexuelles, des femmes avec des anomalies génétiques, ou revenant de chimiothérapies" souligne Oriol Coll, gynécologue et cofondateur de la clinique.

Alicia, une donneuse de 30 ans, témoigne : "900 euros à chaque fois, c’est vrai que c’est un dédommagement, et pas un salaire, et que c’est tout sauf de l’argent volé vu la gêne provoquée, la disponibilité exigée, ton intimité exhibée. […] Pour moi, à force, c’est devenue une deuxième activité. Un pécule indispensable pour ne pas être sous l’eau financièrement", explique-t-elle.

Dans le cadre de la révision des lois de bioéthique, l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) de l’Assemblée nationale organise demain une journée de réflexion sur la question de l’assistance médicale à la procréation (AMP). Il souhaite dresser un état des lieux "au regard des droits des futurs parents et de l’intérêt de l’enfant, des principes éthiques et du respect du "vivre ensemble"" et débattre "des réformes envisageables".

Libération (François Musseau) 09/06/08

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres