Un scientifique accusé d’avoir inventé les résultats de ses publications scientifiques

Publié le : 19 octobre 2018

Les 31 articles de recherche du même scientifique vont être retirés de la publication. Le Docteur Piero Anversa, ancien directeur de laboratoire de l’école de médecine d’Harvard et de l’hôpital affilié Brigham and Women à Boston, est accusé par ces institutions d’avoir « falsifié et/ou inventé des données » pendant plusieurs années.

 

Le New England Journal of Medicine (NEJM) a retiré mercredi un article de recherche de 2011 sur les cellules souches qui promettait des avancées sur le traitements des maladies pulmonaires chroniques. Trente autres articles sont également mis en cause, concernant les cellules-souches cardiaques. Ses nombreuses « découvertes » lui avaient permis de toucher « des dizaines de millions de dollars de subventions publiques ».

 

La communauté scientifique était de plus en plus dubitative vis à vis de ses travaux : aucun chercheur n’avait jamais réussi à reproduire ses résultats. Une première rétractation avait déjà eu lieu en 2014 et avait conduit le scientifique à quitter Harvard et à fermer son laboratoire.

<p>AFP (18/10/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres