Un plan national pour développer les soins palliatifs

Publié le 25 Fév, 2002

Bernard Kouchner a dénoncé lors d’un colloque consacré au « développement des soins palliatifs », l’incurie de l’hôpital dans l’accompagnement des mourants. Ce dernier a demandé une « enquête précise » sur la prise en charge de la fin de vie et s’est engagé à adresser au monde hospitalier des directives fortes.

Rappelons que la loi du 9 juin 1999 reconnaît le droit « à toute personne malade dont l’état le requiert d’accéder à des soins palliatifs et à un accompagnement ». Mais « les besoins restent très importants » pour assurer à chacun « le droit à une mort digne » a rappelé Bernard Kouchner.

 

En France, il existe encore trop peu de structures permettant d’accueillir des personnes en fin de vie alors qu’on estime que 150 000 à 200 000 personnes en auraient besoin. C’est pourquoi le ministre a présenté un programme national (2002 – 2005 ) d’un budget de 24,39 millions d’euros pour développer les soins palliatifs.

 

Le premier objectif est de développer ces soins palliatifs à domicile : « 70% des Français affirment vouloir mourir chez eux, 75% meurent aujourd’hui à l’hôpital » a affirmé le ministre. Pour cela il est prévu de mieux rémunérer les professionnels libéraux qui se consacrent à cette activité, de poursuivre la formation de bénévoles et de doubler en 5 ans le nombre de places d’hospitalisation à domicile pour passer de 5 000 à 10 000. Au niveau des régions, le plan prévoit également de « poursuivre le développement des structures de soins palliatifs » dans les établissements de santé pour que chaque région dispose d’ici à 2005 d’une « unité d’au moins 10 lits ».

 

Enfin, le ministère veut en finir avec l’image des mouroirs et souhaite « sensibiliser et informer l’ensemble du corps social ». Une campagne va donc être lancée sur les thèmes « la médecine n’est pas seulement curative », « mourir fait partie de la vie » ou « donner sens à la fin de vie ».

Le Monde 25/02/02

Partager cet article

Synthèses de presse

computer-1149148_1920
/ E-santé

Télémédecine : attention aux “dérapages”

« Il faut réguler la télémédecine car il y a trop de dérapages » alerte le Dr Tafani, président du Conseil de ...
61_conseil_etat_facade
/ Genre

Transgenre : le Conseil d’Etat valide l’utilisation du “prénom d’usage” dans les écoles

Une décision qui « méconnaît la protection due à l’enfant » pour l'association Juristes pour l'enfance ...
Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?
/ Génome

Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?

Sanofi et Scribe Therapeutics ont annoncé s'associer pour développer des thérapies cellulaires basées sur la technologie CRISPR ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres