Un centre de fabrication de cellules souches embryonnaires humaines

Publié le 10 Oct, 2006

Le Figaro revient sur le lancement du Rosling Cells Center à Edimbourg, nouveau centre de production de cellules souches embryonnaires humaines dans le but de vendre des lignées de ces cellules (cf. revue de presse du 29/09/06). Le Dr Paul de Sousa, directeur du nouveau Centre, se vante de bientôt pouvoir "produire des lignées de cellules souches embryonnaires humaines directement utilisables pour la recherche clinique chez l’homme" et ce en respectant "les bonnes pratiques de fabrication". Il explique pouvoir supplanter la qualité très inégale des quelques trois cents lignées de cellules souches embryonnaires produites dans une vingtaine de pays. Le Dr de Sousa précise que "la lignée sera distribuée à tous les laboratoires publics qui en feront la demande et nous négocierons les droits sur les éventuelles applications thérapeutiques".

Jacques Hatzfeld, directeur CNRS du laboratoire de biologie des cellules souches humaines (Villejuif), s’inquiète du retard de la recherche en France sur les cellules souches embryonnaires humaines. Selon lui, seul son laboratoire serait capable en France de créer des lignées de cellules souches embryonnaires humaines "dans de bonnes conditions avec des molécules uniquement humaines". Il en a eu l’autorisation "seulement" en février 2006 (cf. revue de presse du 08/02/06). Le Pr Hatzfeld déplore que les chercheurs maîtrisant cette technologie soient partis à l’étranger et que le CNRS n’ait pas créé de poste pour les cellules souches embryonnaires. Pour lui, seule la recherche sur les cellules embryonnaires humaines peut permettre de comprendre les gènes du développement humain.

NDLR : rappelons que les cellules souches embryonnaires présentent peu d’espoir thérapeutique à long terme et aucun espoir à court terme. Déjà des avancées thérapeutiques significatives ont été présentées avec des cellules souches adultes et des cellules de sang de cordon.

Le Figaro (Pierre Kaldy) 10/10/06

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres