Un 3ème cycle de bioéthique

Publié le 15 Juil, 2008

Chef du service de chirurgie pédiatrique au CHU de Dijon, le Pr Emmanuel Sapin, qui interviendra au cours du 3ème cycle de bioéthique Jérôme Lejeune (cf. Synthèse de presse du 04/07/08), est interviewé dans Liberté politique. Lancé en 2007 par la Fondation Jérôme Lejeune et l’Institut politique Léon-Harmel, ce 3ème cycle a pour mission de "former les consciences" et "armer les professionnels face aux défis posés par la médecine moderne".

Dans une société relativiste où "la réaction émotionnelle domine la raison", où "le témoignage prime sur le raisonnement", où "les cas particuliers (…) occultent la réflexion politique et éthique et le sens de notre responsabilité collective" et où  "les enjeux économiques supplantent la prise en compte de la personne", "il est (…) essentiel qu’une formation rigoureuse et un éclairage de sagesse soient portés sur tous les aspects touchant le respect de l’homme, le respect de la vie".

"(…) L’intérêt d’une formation éthique, en plus d’une formation médicale, est de donner une profondeur de réflexion", poursuit le Pr Sapin. Une telle formation permet de prendre du recul, de la hauteur face à une situation douloureuse donnée afin de pouvoir porter un regard de vérité sur la personne dans toutes ses dimensions. Entre "médecine paternaliste" et "information protocolée", ce 3ème cycle peut être une "troisième voie, intermédiaire, d’information en vérité sur la situation, mais adaptée à la personne concernée".

Pour le Pr Sapin, confronté quotidiennement à la souffrance des parents devant le lourd handicap de leur enfant, une telle réflexion permet de "refuser avec sérénité certaines décisions" comme de participer à des avortements. Cette formation peut ainsi donner des repères pour discerner ce que l’on peut faire ou non et cela est d’autant plus important que nos choix s’incarnent très concrètement et nécessitent d’être bien compris par l’entourage. Il cite quelques exemples tirés de sa vie professionnelle : de l’organisation géographique de son service, aux refus de participer à certaines recherches et jusqu’aux conseils donnés aux sages-femmes confrontées à des avortements.

Le Pr Sapin étudiera à la rentrée la morphogenèse, c’est-à-dire l’évolution de l’être humain avant la naissance, "cette réalité de l’être qui dépasse l’apparence, la forme visible".

Rappelons que les cours débuteront le jeudi 11 septembre 2008, à raison de 16H par mois réparties sur 2 jours consécutifs : le jeudi après-midi de 13H à 22H et le vendredi de 8H à 17H.

Les sujets abordés au cours de l’année tourneront notamment autour du statut biologique et philosophique de l’embryon, de la problématique de l’homicide involontaire du fœtus et de l’infanticide, de l’organisation du dépistage, de l’eugénisme démocratique, des enjeux des cellules souches et du clonage embryonnaire, d’une réflexion éthique sur la mort….

Assurée par des professionnels de la santé, juristes, philosophes, psychanalystes, la formation compte parmi ses intervenants : Mgr Tony Anatrella, psychanalyste ; le Dr JM. Gomas, médecin coordinateur de l’unité fonctionnelle Douleur et Soins palliatifs de l’APHP ; M. Fabrice Hadhadj, professeur de philosophie et écrivain ; le Pr. Alain Lejeune, président de la Fédération internationale des pharmaciens catholiques ; Mme Marguerite Peeters, éthicienne, directrice d’Interactive Information Service ;  Me Jean Paillot, avocat ; Pr. Emmanuel Sapin, chef du service de chirurgie pédiatrique au CHU de Dijon ; Mme Monette Vacquin psychanalyste; le Dr Pauline de Vaux, addictologue.

Pour en savoir plus :
Institut Politique Léon Harmel
176, rue du Temple – 75003 PARIS
Tél. : 08 77 97 57 86
Inscriptions : 06 25 37 62 83
www.iplh.fr

Lire l’interview

Liberté politique.com 11/07/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

PMA : les enfants nés d'un don veulent des informations, voire beaucoup plus
/ PMA-GPA

PMA : les enfants nés d’un don veulent des informations, voire beaucoup plus

Selon une étude, les adultes conçus avec les gamètes d’un donneur expriment « un intérêt significatif pour l’obtention d’informations relatives au ...
Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres