Ukraine : premiers cas de “FIV à trois parents”

Publié le 10 Oct, 2016

Deux femmes ukrainiennes infertiles mais non-porteuses de maladies mitochondriales ont subi une FIV « à trois parents ». Pour cela, les médecins ont d’abord fécondé l’ovocyte de chaque femme avec le sperme de leur mari, puis ils ont fécondé l’ovocyte de la donneuse avec le sperme des maris. Ils ont ensuite extrait le noyau de l’embryon de la donneuse pour y placer le noyau de l’embryon du couple. 

 

Note Gènéthique: La première naissance par cette technique a été annoncée fin septembre au Mexique :

Daily Mail (Mia de Graaf), 10/10/2016.

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers
/ PMA-GPA

PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers

Depuis mars 2019, plus de 500 Japonaises ont eu recours à la banque de sperme Cryos International basée au Danemark ...
Euthanasie : un nouveau "non" de la Cour constitutionnelle portugaise
/ Fin de vie

Euthanasie : un nouveau “non” de la Cour constitutionnelle portugaise

La Cour invoque une « intolérable imprécision » dans la rédaction de la proposition de loi visant à dépénaliser l'euthanasie au Portugal ...
07_pma_cryoconservation
/ PMA-GPA

PMA post-mortem : vers un délai de 5 ans en Belgique

Le Conseil des ministres belge a approuvé un avant-projet de loi visant à prolonger le délai légal d’utilisation des gamètes ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres