Turquie : le gouvernement recule sur la remise en cause du droit à l’avortement

Publié le 20 Juin, 2012

Jeudi 21 juin 2012, le gouvernement turc a “fait marche arrière sur ses intentions de remettre en cause le droit à l’avortement qui a provoqué une controverse en Turquie.
Pourtant, le mois dernier, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan “a provoqué une controverse lorsqu’il a assimilé […] l’avortement ‘à un meurtre’.” Par suite, il avait annoncé sa volonté de “réviser la loi sur l’interruption volontaire de grossesse.” (Cf synthèse de presse Gènéthique du 29/05/2012 et 30/05/2012). Cependant, “des organisations féministes et du planning familial ont critiqué le point de vue de M. Erdogan” (Cf synthèses de presse Gènéthique du 4/06/2012 et du 12/06/2012). Selon “un membre influent du parti gouvernemental, Hüseyin Canikli“, il semble donc exclu qu’un “projet  visant à restreindre l’avortement soit sur le point d’être annoncé“.
Mais jeudi 21 juin 2012 “le ministre de la santé Recep Akdag a déclaré […], à la presse qu’un rapport préparé par plusieurs  ministères sur l’avortement  et son cadre juridique serait présenté la semaine prochaine en conseil des ministres“.
 

AFP 21/06/2012

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »
/ Fin de vie

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »

Un jeune Belge, diagnostiqué haut potentiel et autiste, a effectué 7 tentatives de suicide. « Après en avoir discuté avec ...
istock-518234140
/ Genre

Genre : ménopausées à 20 ans à cause de la testostérone

Une étude révèle que les hommes transgenres souffrent de problèmes « post-ménopause », comme l'incontinence, dès l'âge de 20 ans ...
Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical
/ E-santé

Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical

Au Kenya, l’application Snark Health propose aux patients de vendre leurs données de santé pour ne pas avoir à payer directement leurs ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres