Suisse : le tourisme de la mort

Publié le 7 Avr, 2005

Depuis plusieurs années, la Suisse accueille des étrangers qui viennent chercher l’assistance au suicide qu’on leur refuse dans leur pays. Le code pénal helvétique ne proscrit l’assistance au suicide que si elle répond à un mobile "égoïste".

Le procureur de Zurich préparerait une proposition de loi cantonale réservant le suicide assisté aux personnes ayant un domicile en Suisse, afin de vérifier "que la personne qui demande à être aidée ne traverse pas une mauvaise passe transitoire et que sa volonté est bien établie".

Le Quotidien du Médecin (Renée Carton) 07/04/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

69_espagne
/ Fin de vie

Euthanasie : trois ans après la légalisation, un premier bilan sur la loi espagnole

En mars 2021, l’Espagne est devenue le 4ème pays européen à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté. Entre 2021 et ...
Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Le 27 mai, le procureur de la République a annoncé le renvoi de Pierre Palmade devant le tribunal correctionnel pour ...
18_fin_de_vie
/ Fin de vie

Afrique, Australie : un manque global de soins palliatifs

En Australie, 62% des patients qui en auraient besoin ne bénéficient pas de soins palliatifs. En Afrique la situation est ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres