« Stop bébés OGM » : Une campagne pour alerter sur les dangers du CRISPR-Cas9

Publié le : 25 mai 2016

Mardi, l’association Alliance Vita a lancé une campagne « pour alerter sur les dangers de la technique de génie génétique dite d’édition du génome, le CRISPR Cas9, peu connue du grand public ». Cette campagne est « animée par plus d’un millier de membres dans 75 villes françaises ».

 

Le slogan « oui au progrès thérapeutique. Non à l’embryon transgénique » illustre le fait que le CRISPR Cas9 est une technique « novatrice, prometteuse et risquée » car elle « laisse entrevoir des traitements, notamment pour des maladies génétiques », mais « certaines de ses applications sur l’humain (embryon humain, cellules germinales) posent de ‘sérieuses questions éthiques’ ». Le risque majeur « serait que l’embryon humain soit traité comme le ‘cobaye à vie’ d’une expérimentation qui pourrait faire glisser l’humanité vers une manipulation génétique à hauts-risques sanitaires et éthiques. On cautionnerait le fantasme post-humain du bébé OGM zéro défaut, alors que les conséquences des modifications génétiques sur l’embryon sont à la fois méconnues et immaîtrisables, avec la perspective de conséquences en cascade transmissibles aux générations futures », explique l’association.

 

Dans le cadre de cette campagne, l’association a lancé une « pétition pour un moratoire international ainsi qu’un site » internet dédié. Elle veut ainsi « mobiliser la France, pour alerter au niveau international ».

 

<p>AFP (24/05/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres