Soins palliatifs : un manque de moyens

Publié le 21 Juin, 2006

La Société française d’accompagnement et des soins palliatifs (SFAP) réclame des mesures favorables au développement des soins palliatifs. Elle plaide pour "l’adaptation de la T2A (tarification à l’activité) et pour la création d’un observatoire des pratiques".

Le docteur d’Hérouville, chef de service à Jeanne Garnier (unité de soins palliatifs à Paris), en appelle aux parlementaires pour prendre des mesures efficientes. "Nous ne demandons sûrement pas une législation sur l’euthanasie. Mais si les professionnels étaient formés et les équipes renforcées, je pense que ce genre de geste outrancier diminuerait". Le Dr. Devalois rajoute : "les deux dernières affaires ont soulevé des questions fondamentales sur la fin de vie qui n’auraient pas eu lieu si on avait disposé d’une vraie politique de soins palliatifs".

La SFAP souhaite présenter rapidement au Ministère de la Santé des propositions techniques et concrètes pour développer les unités de soins palliatifs.

Le Quotidien du Médecin (Audrey Bussière) 21/06/06

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres