Séquençage du génome de la souris

Publié le 5 Déc, 2002

En mai 2001, la société américaine Celera Genomics annonçait avoir séquencé 99% du génome de la souris mais l’accès des données était payant (cf. revue de presse du 09/05/01). La revue Nature* annonce aujourd’hui le séquençage du génome de la souris par un consortium public international, le Mouse Genome Sequencing Consortium.

Le décryptage du génome de la souris, après celui de l’homme en février 2000, va permettre de comprendre quand, comment et à quel niveau fonctionnent les gènes chez la souris et de comparer avec ceux de l’homme. Les deux génomes semblent contenir un nombre comparable de gènes, estimé à 30 000 et la souris partage près de 80% de ses gènes avec l’homme. Cette étude croisée entre les génomes murin et humain devrait permettre de progresser dans la connaissance du génome humain et profiter à la recherche biomédicale. 

Les premières recherches ont montré que les séquences répétées non codantes repérées sur le génome humain existent également chez la souris et qu’elles sont localisées dans les mêmes zones. C’est le résultat qu’annonce Stylianos Antonarakis et son équipe de l’université de Genève après avoir comparé le chromosome 21 humain à son équivalent chez la souris. Cette découverte est d’autant plus intéressante, rapportent les journaux, que dans l’évolution l’homme et la souris se sont séparés il y a environ 60 millions d’années. D’autres équipes comme celle de Marie-Laure Yaspo du Max Planck Institute (Berlin) travaillent aussi sur le chromosome 21. Aujourd’hui, on ignore la fonction de 60% des gènes du chromosome 21.

La Fondation Jérôme Lejeune, 1er financeur en France de la recherche sur la trisomie 21, participe au financement des programmes de recherche des équipes de Marie-Laure Yaspo et de Stylianos Antonarakis. Le docteur Henri Bléhaut, coordinateur de la recherche à la Fondation Jérôme Lejeune, explique que : “de plus en plus d’équipes souhaitent l’élaboration de solutions thérapeutiques, en particulier pour la trisomie 21“.

 

* Nature du 5 décembre 2002.

La Croix (Marie Verdier) 05/12/02 – Le Figaro (Catherine Petitnicolas) 05/12/02 – Le Quotidien du Médecin (Elodie Biet) 05/12/02 – Libération (Corinne Bensimon) 05/12/02 – Le Monde (Jean-Yves Nau et Hervé Morin) 06/12/02 – Gènéthique

Partager cet article

Synthèses de presse

Des plantes génétiquement modifiées pour produire de la cocaïne
/ OGM

Des plantes génétiquement modifiées pour produire de la cocaïne

Une équipe de Chine a modifié génétiquement une plante « apparentée au tabac » pour produire de la cocaïne dans ses feuilles ...
pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Génome

Epigénétique : « Ce que nous vivons au cours de ces neuf premiers mois peut nous affecter toute notre vie »

Une étude a constaté des modifications dans l’épigénome des cellules de personnes conçues entre 1929 et 1939, signe d’un « vieillissement ...
Suisse : le Valais adopte d’une loi sur le suicide assisté en institution
/ Fin de vie

Suisse : le Valais adopte d’une loi sur le suicide assisté en institution

Une loi « sur les soins palliatifs et l’encadrement de la pratique de l’assistance au suicide en institution » a été adoptée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres