Salvador : l’avortement, le mariage entre personnes de même sexe et l’euthanasie demeurent interdits

Publié le 20 Sep, 2021

Au Salvador, le vice-président Felix Ulloa a soumis au président une proposition de réforme de la Constitution. Cette réforme déléguait à l’Assemblée le pouvoir de légiférer sur l’avortement, le mariage entre personnes de même sexe et l’euthanasie.

Le président Bukele a alors réagi en déclarant : « J’ai décidé, pour dissiper tout doute, de ne proposer aucune sorte de réforme à tout élément lié au droit à la vie (dès le moment de la conception), au mariage (en ne gardant que le dessin original, un homme et une femme) ou à l’euthanasie » .

Le mariage

L’article 33 de la Constitution reconnaît aujourd’hui, l’union entre « un homme et une femme ». Le vice-président souhaitait remplacer cette notion par le mariage entre « conjoints ». Cette formulation ouvrait la porte à la reconnaissance du mariage entre personnes de même sexe par l’Assemblée.

L’avortement

Au Salvador, les articles 133 et 139 du Code pénal interdisent l’avortement. « Des peines allant jusqu’à 8 ans de prison » sont prévues (cf. Salvador : Une femme condamnée pour infanticide libérée) .

L’euthanasie 

Le projet de loi remis au président Bukele, prévoyait la création de « nouveaux droits », dont « le droit à une mort digne » pour les personnes atteintes d’une maladie incurable et dont le consentement préalable aurait été recueilli.

Sources : AFP (18/09/2021) ; CNN, Merlin Delcid (17/09/2021) ; Swiss Info, Nelson Renteria (17/09/2021) – Photo : Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres