Salvador : Une femme condamnée pour infanticide libérée

Publié le 8 Juin, 2021

Lundi 7 juin 2021, une salvadorienne de 28 ans condamnée pour infanticide est sortie de prison, le tribunal lui ayant accordé une libération conditionnelle anticipée. Alors qu’elle était enceinte de 8 mois, Sara Rogel avait été condamnée pour « homicide aggravé » en 2012. En principe, la peine encourue pour un infanticide au Salvador est de 30 à 50 ans de prison. La peine de Sara Rogel avait été ramenée à 10 ans de prison suite à l’intervention du Groupement citoyen pour la dépénalisation de l’avortement au Salvador (ACDATEE).

Au Salvador, l’avortement est sanctionné par une peine allant de deux à huit ans de prison. Mais « il n’y a actuellement aucun cas de femme en prison au Salvador pour avoir été condamnée pour avortement  ».

Sources :  AFP (08/06/2021) ; CNA, David Ramos (02/06/2021)

 

 

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales
/ Fin de vie

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales

Le ministère de la santé espagnol, avec l’aide des communautés autonomes, a travaillé sur une réforme du « Manuel de ...
cellules_souches_2_-_freeimages

Cellules souches : une nouvelle technique pour réparer les lésions corporelles internes

Des scientifiques ont utilisé des protéines conçues par ordinateur pour « diriger » des cellules souches humaines et former de ...
istock-89954120
/ PMA-GPA

La GPA, un droit de l’homme ?

Un nouveau document d'orientation du FNUAP suggère que la GPA devrait être considérée comme un élément de la « planification familiale ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres