Que propose la médecine prédictive ?

Publié le 25 Oct, 2004

Les 14 et 15 octobre se sont tenues à Lille les Journées annuelles de l’association européenne des centres d’éthique médicale sur le thème "enjeux éthiques du développement de la médecine prédictive en Europe". Les spécialistes du diagnostic anténatal se sont penchés sur les questions suivantes "jusqu’où aller dans l’information des parents ?" "Que leur dire quand il s’agit de pathologies que l’on sait beaucoup mieux dépister que soigner ?".

Le Pr Francis Puech (Clinique de Gynécologie, Obstétrique et Néonatologie du Centre Hospitalier de Lille, France) a montré que l’écart  entre les capacités prédictives et les capacités thérapeutiques "constitue une grande difficulté. Et il y a un abus de langage à parler de médecine prédictive alors qu’en réalité il ne s’agit que de démarches diagnostiques. Pour beaucoup de maladies, on a développé plus d’outils diagnostiques que de moyens de traitement".

Le Pr Puech explique que le choix de garder un enfant pour lequel il est diagnostiqué une grave maladie repose sur la gravité de la maladie mais aussi sur la relation parent-enfant à naître. Le médecin souligne par ailleurs "la nette discordance entre la pathologie et la résonance qu’elle peut avoir chez des parents". Ainsi pour certaines cardiopathies ou pathologies des membres qui peuvent être traitées, certains parents demanderont une interruption de grossesse au nom de la qualité de vie de leur enfant, d’autres feront le choix contraire.

Pierre Boitte, sociologue au centre d’éthique de Lille, explique que notre société a tendance "à faire valoir un droit à la santé : la médecine est engagée dans une obligation de moyens et de résultats" et il s’interroge : "cette tendance va-t-elle concerner aussi la médecine prédictive ?"

Devant la difficulté de certains patients à prendre une décision face au diagnostic posé, le Dr Félix Thiele de l’Académie européenne propose que "le processus de décision" soit transféré au médecin.

Le Quotidien du Médecin (Florence Quille) 25/10/04

Partager cet article

Synthèses de presse

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés
/ Fin de vie

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés

Un médecin allemand a été condamné à trois ans de prison après avoir aidé une femme atteinte de troubles psychiques ...
La PMA augmente le risque de placenta accreta
/ PMA-GPA

La PMA augmente le risque de placenta accreta

Selon une étude publiée le 29 mars 2024 dans la revue Nature, il existe un lien la PMA et le ...
Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices
/ Fin de vie

Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices

Le 12 avril, le Gouvernement équatorien a publié des lignes directrices pour la mise en œuvre de l’euthanasie ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres