Première grossesse au monde après greffe de tissu ovarien cryopréservé

Publié le : 1 mai 2004

L’équipe du Pr. Jacques Donnez des cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles, vient d’annoncer la première grossesse obtenue après greffe de tissu ovarien congelé.

 

Ce résultat est le fruit d’une expérience commencée en juillet 1997. Une patiente de 25 ans présentant un lymphome hodgkinien avancé doit bénéficier d’une chimio et radiothérapie. Elle est alors parmi les cinq patientes à qui une congélation de tissu ovarien est proposée ; elle reçoit ensuite le traitement anti-cancéreux nécessaire, une lourde chimiothérapie et une radiothérapie.

 

Avec ce type de traitement, le taux de ménopause précoce et de stérilité est estimé à plus de 80 %. En 2003, la jeune femme, guérie de son cancer, souhaite attendre un enfant mais les prises de sang montrent une ménopause précoce ; une partie du tissu ovarien stocké est alors décongelé puis greffé.

 

La greffe a montré que les follicules susceptibles de permettre l’ovulation étaient parfaitement fonctionnels ; en avril 2004, cette patiente est enceinte de quinze semaines et les courbes de croissance et de morphologie sont tout à fait normales.

 

Selon les prévisions, en 2010, une femme en âge de procréer sur 250 aura survécu à un cancer ; cette technique leur apporte aussi l’espoir de préserver leur fertilité. 

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres