Pour le planning familial américain, financer la contraception des salariés “is good for Business”

Publié le 29 Juin, 2020

Le 23 juin 2020, le planning familial américain a lancé sa nouvelle campagne de promotion de la contraception sous le slogan : « Le contrôle des naissances est un soin de santé essentiel et bon pour les affaires ».

Alors que la Cour suprême américaine examine un projet de loi qui permettrait aux employeurs de refuser de financer les moyens contraceptifs de leurs employés en raison de convictions personnelles, le planning familial s’adresse directement aux entreprises. McGill Johnson, PDG du planning familial américain, considère en effet qu’ « Il n’a jamais été aussi essentiel pour les entreprises d’intervenir là où les politiciens ont échoué ».

Pour cette campagne, le planning familial s’appuie sur 12 entreprises américaines qui financent les moyens contraceptifs de leurs employés et « demandent à d’autres entreprises de faire de même ». La campagne vise « plus de 600 000 employés qui travaillent dans le commerce de détail, la banque et la gestion d’actifs, les soins de santé, les télécommunications, les médias, la logistique et la livraison en ligne, le capital-risque et le secteur des relations publiques ».

 

Pour aller plus loin :

Trafic d’embryons par le Planning Familial américain : 5 nouveaux chefs d’accusation portés contre les journalistes rejetés

L’organisation Family Planning 2020 impose la contraception en Afrique

Planning Familial américain : organisme de santé publique ou mouvement politique ?

Alice Broster, Forbes (27/06/2020)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres