Pour la nouvelle vice-premier ministre espagnole, la GPA est “la nouvelle exploitation du corps des femmes”

Publié le 17 Juin, 2018

Dans une interview au quotidien El País du 12 juin dernier, la nouvelle vice-premier ministre, Carmen Calvo, a affirmé une opposition nette et forte à la GPA. Interrogée au sujet d’une éventuelle légalisation, celle-ci a répondu : « Notre position est très claire. [La GPA], ce sont des ventres à louer, et c’est la nouvelle exploitation du corps des femmes, un commerce de plus. C’est particulièrement grave pour nous parce qu’on utilise le corps de la femme la plus pauvre. Dans cette situation, les euphémismes de langage ne servent à rien ».

El País, Pilar Álvarez (12/06/2018)

BioEdge, Michael Cook (16/06/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

Fin de vie : des députés dénoncent les lacunes de l’étude d’impact
/ Fin de vie

Fin de vie : des députés dénoncent les lacunes de l’étude d’impact

Dans une lettre adressée à la présidente de l’Assemblée nationale, sept députés dénoncent le manque de données chiffrées de l’étude ...
Fin de vie : les soignants « extrêmement choqués de ne pas être entendus »
/ Fin de vie

Fin de vie : les soignants « extrêmement choqués de ne pas être entendus »

Le 22 avril, les auditions de la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi sur la fin de vie ...
Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres