PMA : un « boom des jumeaux » préoccupant

Publié le 12 Mar, 2021

Une étude parue dans la revue scientifique Human Reproduction révèle que « depuis les années 1980, le taux mondial d’accouchements de jumeaux a augmenté d’un tiers[1] ». Un constat à mettre en relation avec le recours à la procréation médicalement assistée (PMA) depuis les années 1970 et l’âge plus tardif des grossesses[2]. Ainsi « plus de 1,6 million de paires de jumeaux naissent chaque année dans le monde », soit « près d’un bébé sur 40 » observent les chercheurs.

Sur les 3,2 millions d’enfants concernés chaque année, 1,3 millions naissent en Afrique, autant en Asie et 600 000 sur les autres continents. Le taux de gemellité en Afrique n’a « pratiquement pas changé », mais la diffusion de la PMA en Europe et en Amérique du Nord fait que ce taux est désormais similaire sur les trois continents : 14,4 accouchements de jumeaux sur 1000 en Europe, 16,9 en Amérique du Nord et 17,1 en Afrique.

En France, selon les derniers chiffres de l’Ined, 11 443 jumeaux sont nés en 2019, sur 709.850 naissances. « Presque deux fois plus qu’en 1976 », année au cours de laquelle 6.854 jumeaux sont nés, sur 720 000 naissances.

Un « boom des jumeaux préoccupant » : petits poids à la naissance, accouchements compliqués, naissances prématurées et mortalité plus élevée caractérisent ces grossesses. Toutefois le pic pourrait avoir été atteint estiment les chercheurs, car les techniques de PMA ont évolué et « dans les pays riches », l’implantation d’un seul embryon est recommandée. Ainsi que la congélation des embryons surnuméraires.

Source : AFP (12/03/2021) ; France Bleu (12/03/2021) – Photo : Pixabay\DR

[1] Passant de 9,1 à 12 pour 1 000 accouchements. L’augmentation concerne uniquement les « faux jumeaux ».

[2] « En vieillissant la probabilité d’avoir des jumeaux augmente », du fait du taux de l’hormone FSH qui augmente jusqu’à 37 ans.

Partager cette article

Synthèses de presse

Bilan de la PMA en Suisse : plus de DPI en 2019, moins de naissances multiples

Bilan de la PMA en Suisse : plus de DPI en 2019, moins de naissances multiples

En 2019, 2204 naissances ont eu lieu en Suisse après une fécondation in vitro. Un parcours suivi par 5993 couples ...
Applications de fertilité : des données partagées à l’insu des utilisatrices

Applications de fertilité : des données partagées à l’insu des utilisatrices

Une étude a révélé que la majorité des applications de fertilité collectent et même partagent les données des utilisatrices sans ...
Handicap mental et vieillissement : des progrès et des défis à relever

Handicap mental et vieillissement : des progrès et des défis à relever

L’espérance de vie des personnes porteuses de trisomie 21 est à présent de 65 ans, après avoir doublé en 20 ...