PMA : René Frydman plaide pour « le Droit de choisir »

Publié le : 16 janvier 2017

Le professeur René Frydman publie un livre intitulé « le Droit de choisir », version « longue et argumentée » de l’appel des 130 médecins publié en mars dernier (cf. PMA : 130 médecins et biologistes « hors la loi » réclament un plan infertilité). Il y plaide pour « l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, célibataires, homosexuelles » et « l’autorisation encadrée de l’analyse génétique de l’embryon ».

 

Selon ce gynécologue, « on fait de la mauvaise médecine et on maltraite les patientes » en France. Les professionnels de la PMA seraient « devenus des agents de la circulation obligés d’orienter les couples vers l’étranger », en Belgique et en Espagne. Il souhaite donc « changer la législation française sur l’assistance médicale à la procréation ». Jean-Yves Nau, journaliste et docteur en médecine fait remarquer qu’il n’est pas étranger à la législation dont il dénonce aujourd’hui « les blocages et les incohérences » : « Faut-il en somme ne pas respecter la loi quand la loi ne vous semble pas bonne ? ».

 

Note Gènéthique :

PMA : Les revendications des 130 médecins et biologistes « montrent la ruine de la réflexion éthique »

<p>Le Monde (15/01/2017); Jean-Yves Nau (15/01/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres