PMA et grossesses tardives ont provoqué un « boom des jumeaux »

Publié le : 9 février 2016

Une étude diffusée lundi et publiée dans la revue américaine Population and Development fait le constat que « le taux de naissances de jumeaux a presque doublé dans les pays développés en quarante ans ».

 

Ce « boom des jumeaux » est dû au recours de plus en plus fréquent des couples à l’assistance médicale à la procréation (plusieurs embryons sont implantés), et en partie aux grossesses plus tardives. En effet, après 35 ans, « les poly-ovulations sont plus fréquentes chez les femmes ». Les chercheurs ne se sont pas prononcés sur la poursuite de ce « phénomène », mais ils constatent que « dans trois pays sur quatre, le taux de gémellité continue d’augmenter, comme en France, aux Etats Unis ou au Royaume Uni ».

 

Ce constat est « préoccupant », et devient un « problème de santé publique » : les grossesses gémellaires sont plus à risque (« risque de diabète gestationnel et dépression post natale pour la mère »), les accouchements sont souvent déclenchés et « ces bébés sont plus fragiles », car ils naissent « souvent prématurés avec des taux de mortalité infantile plus élevés ».

<p>AFP (8/02/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres