PMA au Royaume Uni: la communication sur les taux de réussite est mensongère

Publié le : 17 janvier 2017

Une étude publiée dans le BMJ (British Medical Journal) estime qu’un certain nombre de cliniques de PMA au Royaume-Uni annoncerait des taux de réussites qui tromperaient leurs patients.

 

Les cliniques « sélectionnent leurs résultats » constate l’étude : le taux de grossesse est signalé plus fréquemment que le taux de naissance vivante. En outre, le taux de grossesse peut être communiqué de 33 façons différentes, sans indication sur le nombre de cycle ou de transferts d’embryons nécessaires. L’âge des patients n’est pas précisé, et dans 72% des cas, la taille de l’échantillon sur lequel se basent les chiffres annoncés n’est pas précisée. Ceci rend impossible la comparaison entre les différents centres, et brouille la compréhension par les couples.

 

Jack Wilkinson, statisticien médical de l’Université de Manchester et auteur principal de l’étude, constate que les cliniques de PMA sont trop préoccupées par leur performance. Les patients sont induits en erreur du fait de la concurrence entre ces centres privés. Il estime que le gouvernement devrait envisager d’interdire la publicité sur la PMA.

<p>Bionews, Rikita Patel (16/01/2017)</p> <p>Photo : Pixabay/DR</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres