Peau à peau – Héloïse des Monstiers

Publié le 10 Mai, 2022

Phrases chocs, termes crus, rythme haletant, Peau à peau se lit comme un roman policier. Héloïse des Monstiers y raconte la naissance de sa petite Garance, grande prématurée, au terme de 30 semaines d’aménorrhée.

Le récit est violent, imprégné de colère et de peur. Peur du handicap qui pourrait résulter de cette naissance survenue trop tôt, peur que la vie s’arrête.

Mais la vie sera plus forte. « C’est toi qui m’enseignes l’amour de la vie »[1], explique Héloïse à sa fille. « J’ai réalisé à quel point la vie est fragile »[2], témoigne-t-elle. Et précieuse, voudrait-on ajouter.

Dommage qu’en guise de post-face l’auteur semble se sentir obligée d’interroger la pertinence de sauver tous ces petits prématurés, et le coût que cela représente pour la société. Leur vie aurait-elle un prix ? « Du côté des parents, la réponse est évidente. »[3]

 

Editeur : Buchet-Chastel

Date de parution : 03/03/2022

Nombre de pages : 240

 

[1] Peau à peau, édition Buchet-Chastel, p.171

[2] Ibid. p. 196

[3] Ibid. p. 231

Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Utah : les chirurgies de changement de sexe interdites pour les mineurs
/ Genre

Utah : les chirurgies de changement de sexe interdites pour les mineurs

Le gouverneur de l’Utah a signé une loi interdisant les chirurgies de changement de sexe et les traitements hormonaux pour ...
Fin de vie : « voyage d’observation » en Suisse
/ Fin de vie

Fin de vie : « voyage d’observation » en Suisse

Vendredi, les deux ministres en charge du débat sur la fin de vie, Agnès Firmin Le Bodo et Olivier Véran, ...
Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres