Opération  »Génome estonien »

Publié le : 11 septembre 2003

L’Estonie vient de lancer un vaste projet de génotypage exclusif. Un laboratoire a reçu la mission de recenser le génotype d’un million de personnes, soit les deux tiers de la population estonienne. A terme, ce projet devrait permettre l’émergence d’une industrie biotechnologique de pointe.

 

Jamais un pays n’avait lancé un tel projet.Outre un échantillon de leur sang, les volontaires doivent répondre à un questionnaire sur leurs antécédents médicaux et familiaux. L’ADN est ensuite isolé et stocké.

 

Les auteurs du projet prévoient qu’à la fin 2003,  10000 prélèvements soient effectués. Le gouvernement a d’ores et déjà lancé de nombreuses campagne publicitaires pour informer la population des enjeux de ce programme qui permettra d’améliorer le niveau de santé des estoniens. Notons qu’Anders Metspalu, le père du projet, est un physicien formé durant l’ère soviétique. 

 

Le professeur Tiina Tasmuth, l’une des rares voix sceptiques, dénonce cette opération d’envergure en affirmant que « la plupart des gens ne savent même pas ce que sont des gènes, alors, bien sûr, ils acceptent ».

<p>Libération (Olivier Truc) 11/09/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres