Nouveaux résultats avec des cellules embryonnaires de souris

Publié le : 8 février 2005

L‘équipe du Dr Edith Puchelle (Inserm*) vient de montrer que des cellules souches embryonnaires de souris mises en culture pouvaient se différencier en différents types de cellule de l’épithélium respiratoire permettant de reconstituer un épithélium respiratoire fonctionnel complet.

Ces résultats sont publiés dans l’American Journal of Respiratory Cell and Molecular Biology.

Avant d’envisager des applications thérapeutiques pour les patients atteints de pathologies respiratoires (mucoviscidose, bronchite chronique, asthme, infections respiratoires, …), de nombreuses étapes doivent être validées sur la transplantation cellulaire, la correction génique des cellules, leur durée de vie, leur fonctionnalité, l’application à l’homme…

* Dr Edith Puchelle, Inserm, UMR-S 514, Dynamique cellulaire et moléculaire de la muqueuse respiratoire, Reims.

Le Quotidien du Médecin 08/02/05

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres