Nouveau gouvernement: quels changements pour les « plus fragiles »?

Publié le : 21 mai 2012

L’élection récente de François Hollande à la Présidence de la République amène certaines personnalités à faire entendre leurs inquiétudes concernant les mesures qui pourraient être adoptées par le nouveau gouvernement vis à vis des "plus fragiles".
Récemment, Marisol Touraine, Ministre aux affaires sociales et à la santé, a précisé, dans le quotidien Libération, que le texte sur la fin de vie devrait faire l’objet d’une réforme. Pourtant, André Vacheron, président honoraire de l’Académie de médecine, dans une tribune accordée au Figaro le 18 mai 2012, estime que la loi Leonetti "est encore mal connue par la population et même par les médecins". Il ajoute que cette loi "donne de vraies solutions humaines pour accompagner la fin de vie, et ses résultats dans notre pays sont incontestables". Toujours à propos de la fin de vie, Tugdual Derville, délégué général d’Alliance Vita craint quant à lui que François Hollande "profite de la trève estivale pour légaliser l’euthanasie".

Concernant les personnes handicapées, Philippe de La Chapelle, directeur de l’Office chrétien des personnes handicapées (OCH), s’interroge à propos du programme de François Hollande et relève une "incohérence majeure": "Comment tout à la fois dire aux personnes handicapées ‘nous allons faire en sorte que votre vie soit plus facileet en même temps améliorer la possibilité d’avorter quand on sait qu’une partie des avortements sont liés aux handicap ?".

Le Figaro (André Vacheron) 18/05/12 - Libération.fr (Luc Peillon) 16/05/12 - Famille Chrétienne (Emmanuel Pellat) 19/05/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres