Nîmes : future Silicon Valley ?

Publié le 17 Mai, 2002

Dans un dossier consacré à la ville de Nîmes, le quotidien Libération revient sur le virage biotechnologique pris par la ville. Depuis 5 ans, une quinzaine d’entreprises de biotechnologies se sont installées. A l’origine de ces implantations, on trouve le scientifique Philippe Berta et le chercheur Frédéric Escojido. Quand la 1ère start-up s’est installé, elle a posé comme condition d’être entourée dans les 3 ans d’autres entreprises de biotechnologie. Très vite, la start-up System n’a plus été seule. 
Petit à petit, la ville s’ouvre à ce nouveau domaine. Une école de l’ADN s’est ouverte au sein du Muséum d’histoire naturelle et initie chacun à la science du vivant et à la génétique. Par ailleurs, un projet de pôle universitaire est en cours et la première promotion nîmoise d’ingénieurs capables de répondre aux besoins de ces entreprises spécialisées en biotechnologies sortira en septembre 2003.

Libération (Muriel Gremillet) 17/05/02

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres