Nicolas Sarkozy s’oppose à un “droit à mourir”

Publié le 7 Sep, 2011

Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, a reçu le 7 septembre 2011 la famille d’Eddy de Somer, jeune tétraplégique de 33 ans, et son avocat, Me Picchiotino. Michèle de Somer, mère du jeune handicapé, décédée le 1er juillet 2011 d’un cancer, avait envoyé une lettre au Président de la République où elle demandait pour son fils un placement dans un établissement spécialisé ainsi qu’un "droit à mourir" (Cf. Synthèse de presse du 06/07/11). Elle avait adressé la demande d’un "droit à mourir" en 2004 à Jacques Chirac, ainsi qu’en 2007 à Nicolas Sarkozy.

La sœur d’Eddy de Somer a décidé de poursuivre l’action de sa mère et demande donc elle aussi le "droit à mourir" pour son frère. D’après la jeune femme, celui-ci demanderait ce droit mais cela ne peut être ni confirmé, ni infirmé car le handicap du jeune homme le prive de tout moyen de communication.

Selon Me Picchiotino, Nicolas Sarkozy ne s’est pas déclaré favorable à la relance du débat sur l’euthanasie, jugeant que c’est "un sujet extrêmement difficile". Le Président de la République aurait affirmé qu’ "une loi sur l’euthanasie active risquerait d’entrainer des dérives" et ne souhaite pas non plus légaliser le suicide assisté comme en Suisse. Le Président "a expliqué (…) que la loi ne pouvait pas tout régler. Il a évoqué la ‘zone grise’ qui existe actuellement et qui permet aux médecins, aux patients et aux familles de s’adapter à chaque cas", a rapporté Me Picchiotino.

Le Président de la République a manifesté son intention de rendre visite au jeune tétraplégique lors de son prochain déplacement dans l’Eure, où le jeune homme est placé dans un établissement spécialisé dans la rééducation fonctionnelle. Il a annoncé le maintien du plan handicap dont l’objectif est de créer 41 000 à 45 000 places pour handicapés dans des établissements spécialisés entre 2008 et 2012. Un tiers ont déjà été réalisées.

Romandie news 07/09/11 – Le Figaro (Agnès Leclair) 08/09/11

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres