« Navire-avortement » : réactions des autorités marocaines

Publié le : 4 octobre 2012

Après l’annonce de l’arrivée du « navire-avortement » sur les côtes marocaines, prévue jeudi 4 octobre à Smir (Cf Synthèses de presse Gènéthique du 3/10/12 et 02/10/12), « le ministère marocain de la Santé a demandé mercredi aux ‘autorités concernées’ d’intervenir afin d’empêcher [que celui-ci propose] cet acte médical illégal dans le royaume« . Plus précisément, « le ministère de la Santé, se disant ‘premier responsable de la santé des citoyens et du système de santé’, a souligné n’avoir ‘jamais été informé de cet évènement’ et n’avoir ‘autorisé aucune partie ou médecin non résident au Maroc à effectuer’ une telle intervention« . Selon un communiqué publié par l’agence de presse marocaine MAP, « le ministère [a] appell[é] les autorités concernées à faire le nécessaire pour veiller à l’application de la loi « . Le 4 octobre, « la marine marocaine [a] empêch[é] […] le ‘navire pour l’avortement‘ […] d’entrer dans le port de Smir […] » et «  sur place, les autorités interdisaient l’accès au port aux nombreux journalistes présents en raison de ‘manœuvres militaires’ « .

<p> AFP 03/10/12 - 04/10/12</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres