Mise au point d’une nouvelle technique de Fécondation In Vitro

Publié le : 22 janvier 2016

Le professeur Nick Macklon, chef du service d’obstétrique et de gynécologie de l’Hôpital Princesse Anne de Southampton (Grande Bretagne), a mis au point une technique de fécondation in vitro, AneVivo. Avec cette technique, « la fécondation se produit dans l’environnement naturel de l’utérus avec un accès aux éléments nutritifs de la mère. Cela réduit également l’exposition aux fluides de culture utilisés en laboratoire ». La société Anecova a annoncé avoir débuté sa commercialisation et « souhaite vendre sa technique dans une demi douzaine de pays européen cette année ».

 

Cette méthode, agréée par autorités sanitaires britanniques, « consiste à mettre le sperme et les ovules à l’intérieur d’une petite capsule qui est placée dans l’utérus pendant 24 heures ». Cette capsule « de moins de 1mm de diamètre sur 10mm de long est perméable aux fluides et aux nutriments, étant percée par des centaines d’ouvertures ». Le médecin retire ensuite le « dispositif » et « sélectionne les embryons qui semblent suffisamment en bonne santé » avant de les réimplanter dans l’utérus de la mère.

<p>Parents (21/01/2016); Tribune de Genève (24/01/2016)<br />  </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres