Mgr Vingt-Trois: autoriser la recherche sur l’embryon est « une erreur grave »

Publié le : 26 mars 2013

 Dans une interview à radio Notre-Dame, le Cardinal André Vingt-Trois s’est exprimé à propos de la proposition de loi autorisant la recherche sur l’embryon, déjà votée au Sénat et qui sera examinée jeudi prochain, 28 mars à l’Assemblée nationale. Elle fera l’objet d’un vote solennel par les députés le 2 avril.

 

En premier lieu, Mgr Vingt-Trois a précisé que lever l’interdiction de la recherche sur l’embryon est « une erreur grave par rapport à l’équilibre de notre société. Car quand on donne libre cours à toutes sortes de recherches sur l’embryon cela veut dire que l’on considère que l’embryon n’est rien et que c’est un matériau de laboratoire« .  Revenant sur la loi de bioéthique votée en 2001, le cardinal a précisé qu’elle « prévoyait une autorisation préalable à la dérogation de l’interdit. Ce n’était pas parfait, mais cela avait l’avantage d’une part de maintenir l’interdit de principe, qui rappelle la dignité particulière de l’embryon humain, et d’autre part d’obliger les chercheurs à étayer leur demande sur un certains nombres d’arguments. Et on sait qu’un certain nombre de demandes ont été soit récusée, soit contestées en raison de la faiblesse des arguments qui étaient présentés pour obtenir la dérogation« . 

 

Il a ensuite poursuivit en précisant que « le statut de l’embryon […] est gravement compromis » et c’est à son sens une double erreur: « c’est une erreur d’investissement puisque depuis un certain nombre d’années, on nous annonce que les cellules embryonnaires vont être source de traitements régénératifs des maladies nerveuses, et à ce jour, il n’y a même pas, dans ce domaine, de protocole d’essais ». D’autre part, « on a d’autres pistes de recherche beaucoup plus prometteuses qui ont d’ailleurs été couronnées par un prix Nobel« , renvoyant ici aux découvertes du professeur Yamanaka qui a été capable de reprogrammer des cellules adultes (c’est-à-dire les rajeunir) pour les transformer en toutes sortes d’autres cellules et retrouver ainsi les propriétés équivalentes aux cellules souches embryonnaires (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 8 octobre 2012). 

 

En outre, Mgr André Vingt-trois a évoqué le pouvoir économique des laboratoires: « il faudra bien un jour que l’on sache pourquoi ce pouvoir économique des laboratoires pharmaceutiques ou des laboratoires de recherche reste obstinément dans l’ombre quand ils n’utilisent pas les fonds des collectes publiques recueillis avec des procédés de mobilisation affectives considérables mais dont l’investissement n’est pas toujours contrôlable« . 

Le cardinal, interrogé par la journaliste au sujet des mobilisations comme celle lancée par la Fondation Jérôme Lejeune, « Vous trouvez ça normal?« , mentionne les soutenir et qu’il les évoquera lors de la prochaine assemblée plénière de la Conférence des évêques de France, qui se tiendra début avril. 
 

<p>Zenit.org 25/03/2013 - Europe1.fr 25/03/2013 - La-croix.com 26/03/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres