Mal-être du trio assureurs, médecins, patients

Publié le 19 Sep, 2002

Face à un risque médical jugé trop grand, les assureurs se désengagent. Même l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris n’a reçu que deux propositions, non chiffrées, à son appel d’offre. La communauté médicale s’inquiète. Le Pr. Jean Langlois du Conseil de l’ordre explique : “les médecins doivent pouvoir être protégés par une assurance en responsabilité, tout comme les patients“. La voix des patients se fait entendre par la Ciss (Collectif inter associatif d’associations de défense des patients) pour qui “l’enjeu est la qualité du système de soin“.

Les assureurs contestent l’obligation d’assurance introduite par la loi Kouchner, demandent une réduction de la garantie qui leur incombe dans le temps et une limitation de l’indemnisation des maladies contractées à l’hôpital.

Le Figaro (Laurence de Charette) 19/09/02

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne
/ IVG-IMG

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne

Dans une décision du 15 mai, la Cour suprême indienne a rejeté la demande d’avortement d’une femme de 20 ans ...
Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe
/ Transhumanisme

Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe

A l’aide d’un dispositif de stimulation non invasive de la moelle épinière des personnes paralysées ont retrouvé l’usage de leurs ...
neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres