Luxembourg : les euthanasies en hausse en 2020

Publié le 30 Mar, 2021

Au Luxembourg, « la Commission nationale de contrôle et d’évaluation de la loi du 16 mars 2009 sur l’euthanasie et l’assistance au suicide » a remis son sixième rapport au président de la Chambre des députés, lundi 29 mars 2021. 25 euthanasies ont été recensées en 2020. Un chiffre en nette hausse par rapport aux « 8 cas en moyenne sur les onze dernières années ». L’euthanasie est légale dans le pays depuis 2009.

Les personnes ayant eu recours à l’euthanasie étaient en majorité âgées de 60 à 79 ans. Les raisons invoquées sont « le plus souvent » un cancer ou une maladie neurodégénérative. Douze euthanasies ont été pratiquées dans des centres hospitaliers.

Des évolutions législatives récentes

Les élus luxembourgeois ont voté il y a un mois une disposition autorisant que la mort d’une personne décédée après une euthanasie ou un suicide assisté puisse être assimilée à une mort naturelle. Une mesure destinée à éviter « d’éventuels conflits sur la délivrance d’assurance décès ».

A présent, le président de la Commission Santé, Mars Di Bartolomeo, doit se pencher sur la mise en place d’« une consultation médico-éthique, prestée par des médecins formés à cet effet ». Une mesure qui « permettrait aux patients (mais également à leurs proches) de se renseigner sur les différentes possibilités pour concrétiser une euthanasie ou assistance au suicide », selon Lotty Prussen, présidente de la Commission nationale de contrôle et d’évaluation de la loi du 16 mars 2009 sur l’euthanasie et l’assistance au suicide.

 

Sources : Luxemburger Wort, Patrick Jacquemot (29/03/2021) ; Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg (29/03/2021) – Photo : Pixabay