Livres

Publié le : 17 mars 2003

Deux ouvrages sont publiés sur la question de l’évolution du système de santé et sur les relations entre les principaux acteurs : le médecin, le patient consommateur et le politique. 

"Doit-on soigner une maladie ou un malade ?" est un ouvrage de Jean-Pierre Alix (secrétaire général du Mouvement universel pour la responsabilité scientifique), Laurent Degos (hématologue) et Dominique Jolly (fondateur de l’Institut d’études des politiques de santé). 
Laurent Degos y rappelle la double mission du médecin "il détient un savoir, qu’il est tenu de mettre à jour, mais est aussi un être de relation avec son malade". Le médecin "soigne un malade et non une maladie". Pour lui, le malaise du système de santé est notamment dû à la manière dont les pouvoirs publics perçoivent le médecin, comme "un délivreur d’ordonnances, d’arrêts de travail ou de certificats". 
"Doit-on soigner une maladie ou un malade ?" de Jean-Pierre Alix, Laurent Degos, Dominique Jolly, ed. Medecine-Sciences Flammarion.

Bernard Hoerni, cancérologue, livre ses réflexions sur les "discordances entre les attentes des patients et de la société, bercés par des messages spectaculaires, et les réponses apportées par le système de soins". Il rappelle que l’incertitude est une notion importante en médecine, elle est "non seulement une composante de notre condition mais aussi un élément constitutif de notre liberté". Pour que le triangle hippocratique demeure, il appelle à construire de "nouvelles alliances médicales" afin de concilier "savoir-être" et "savoir-faire". 
"Les nouvelles alliances médicales" de Bernard Hoerni, ed. Flammarion.

Le Quotidien du Médecin (Dr Caroline Martineau) 17/03/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres