Liquide amniotique : une source sûre de cellules souches

Publié le 30 Août, 2011

Deux publications dans la revue Cell Transplantation montrent que le liquide amniotique représente une source sûre et facilement disponible de cellules souches utilisables pour la thérapie cellulaire, ce sans restriction éthique.

Le liquide amniotique est en effet riche en cellules souches stromales mésenchymateuses qui peuvent être considérées comme des intermédiaires entre les cellules souches embryonnaires et les cellules souches adultes. Ces cellules "ont une importante capacité de régénérescence. Elles peuvent être multipliées plus de 250 fois sans perte détectable de longueur des télomères", indique Ivana Antonucci et coll. (Université de Floride, USA). Les chercheurs indiquent que les cellules souches du liquide amniotique peuvent être différenciées en divers précurseurs cellulaires. Elles ne forment, par ailleurs, pas de tumeurs après transplantation chez la souris.

Une autre étude, de Sean Murphy et coll. (Australie), montrent que les cellules épithéliales dérivées du liquide amniotique ont des propriétés thérapeutiques quand elles sont transplantées sur un modèle de fibrose pulmonaire chez la souris : injectées dans l’abdomen de l’animal, elles préviennent le déclin des fonctions pulmonaires. Ces cellules ont d’autres propriétés générales : elles sont faiblement immunogènes et ont des activités anti-inflammatoires.

Les chercheurs s’accordent à dire que les recherches doivent être poursuivies dans ce domaine.

 Le Quotidien du médecin.fr (Dr Béatrice Vuaille) 25/08/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres