L’Etat civil des ”enfants nés sans vie”

Publié le 12 Fév, 2008

En donnant aux enfants sans vie un Etat civil, la Cour de cassation  incite les parlementaires à revoir les lois de bioéthique.

La notion d’"enfant sans vie" est apparue en 1993 mais ne concernait que les fœtus de plus de 500 grammes ou de plus de 22 semaines. Ces actes "d’enfants sans vie" ne sont pas des actes de naissance. Ces enfants peuvent recevoir un prénom, figurer dans le livret de famille et être inhumés, mais ils n’acquièrent pas de personnalité juridique : ils n’ont ni droits, ni filiation, ni nom de famille.

La décision de la Cour de cassation permet dorénavant de déclarer à l’Etat civil, tous les fœtus mort-nés ou non viables, quel que soit leur niveau de développement.

"Si l’on reconnaît à l’enfant mort-né une humanité intrinsèque, comment peut-on alors militer pour l’avortement ?", demande le député UMP, Jean-Frédéric Poisson. De son côté, le Mouvement français pour le planning familial s’inquiète : "si la douleur des femmes ou des couples vivant des fausses couches tardives doit être entendue, cela ne doit pas pour autant ouvrir la brèche aux dérives potentielles remettant en cause le droit à l’avortement pour l’ensemble des femmes". Enfin, Choisir, le mouvement de Gisèle Halimi, regrette que la Cour "semble indiquer que la vie commence à la conception de l’embryon".

La plupart des juristes estiment cependant que l’avortement n’est pas directement menacé, car le bénéfice de cet acte "d’enfant sans vie" est essentiellement symbolique.

Le Monde (Anne Chemin) 12/02/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne
/ IVG-IMG

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne

Dans une décision du 15 mai, la Cour suprême indienne a rejeté la demande d’avortement d’une femme de 20 ans ...
Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe
/ Transhumanisme

Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe

A l’aide d’un dispositif de stimulation non invasive de la moelle épinière des personnes paralysées ont retrouvé l’usage de leurs ...
neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres