Les ventes de tests ADN à visée généalogique s’effondrent aux USA

Publié le : 3 mars 2020

Les deux principales entreprises commercialisant des tests génétiques à visée généalogique aux USA, sont confrontées à un effondrement de leur activité : – 54 % pour l’entreprise 23andMe et – 38 % pour les kits Ancestry. Les consommateurs se détournent de ces produits car ils s’inquiètent de l’utilisation de leurs données personnelles.

 

Deux utilisations de la généalogie génétique par des tiers les ont conduits à réfléchir. Tout d’abord, le partage des informations collectées avec l’industrie pharmaceutique. Lorsque l’entreprise 23andMe a signé des accords importants avec des fabricants de médicaments, « les consommateurs ont commencé à réaliser qu’une fois encore, à l’instar des plateformes de partage social, ils étaient le produit » (cf. Du business autour des tests génétiques : 23andMe vend les droits d’un médicament).

 

Ensuite, l’utilisation de ces données pour résoudre des affaires criminelles a accéléré la chute des ventes. En 2018, des détectives californiens ont annoncé qu’ils avaient utilisé GEDmatch, une base de données généalogiques publique, pour résoudre l’affaire non élucidée d’un violeur et tueur sadique. Et l’hiver dernier, une société de tests Family Tree DNA, a révélé qu’elle avait coopéré avec le FBI à l’insu de ses utilisateurs. Or les Américains sont très sceptiques quant à l’utilisation par la police de leurs données personnelles, surtout qu’aucune règlementation ne prévoit quel type de crime ou d’infraction peut justifier une telle violation de la vie privée.

 

Pour compenser la baisse des ventes de leurs tests d’ascendance génétique, les entreprises recentrent désormais leurs efforts sur la vente de tests génétiques sur la santé. On peut désormais s’attendre « à moins de marketing sur le passé et plus sur l’avenir, moins sur les frissons des histoires ancestrales et plus sur les risques sanitaires dont nous avons hérités et que nous menaçons de transmettre, le tout formulé dans le même langage optimiste de la connaissance de soi – à partager largement ».

 

Pour aller plus loin :

Quand les Test ADN percent les secrets de famille

Tests ADN gratuits en Floride : les résultats ne seront pas seulement utilisés à des fins médicales

Les tests génétiques inquiètent ou rassurent les patients, souvent à tort

Les tests génétiques à domicile fiables dans moins de 17 % des cas

Le marché des tests génétiques : Ancestry entre en concurrence avec 23andMe

<p><span style="margin: 0px;line-height: 115%;font-size: 9pt">The Conversation, Julia Creet (02/03/2020)</span></p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres