“Les soins palliatifs représentent un droit humain”

Publié le 23 Jan, 2019

« Les soins palliatifs représentent un droit humain », a rappelé Mgr Paglia, président de l’Académie pontificale pour la vie, le 22 janvier dernier, à Doha, au Qatar, lors d’une conférence intitulée « Perspectives musulmanes et chrétiennes sur les soins palliatifs et la fin de vie »[1]. « Différents programmes internationaux s’emploient à le mettre en œuvre, souligne le prélat, mais le véritable droit humain est de continuer à être reconnu et accueilli en tant que membre de la société, faisant partie d’une communauté ». Il a déclaré « urgent d’intensifier la réflexion pour aborder de manière plus solide les grandes questions anthropologiques et les immenses défis éthiques qui se présentent à nous avec les questions qui concernent la fin de vie ».

 

Le président de l’Académie pontificale a rappelé « le mandat spécifique que le pape François a remis à l’Académie pontificale pour la vie à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de son institution ». Le pape a demandé à « réinventer une nouvelle fraternité », a-t-il précisé, « tel est le défi anthropologique et social de notre époque ».

 

Pour aller plus loin :

Académie Pontificale pour la Vie : le pape François appelle à une saine vision de la bioéthique

Académie pontificale pour la vie : Le pape invite le monde de la santé à ne pas oublier “l’humanité”

L’Académie pontificale pour la vie expose les fondements doctrinaux du concept chrétien de vie humaine

 

 


[1] L’enjeu de la conférence est la signature d’une Déclaration conjointe sur la fin de vie et les soins palliatifs, par le World Innovation Summit for Health (WISH) au Qatar et par l’Académie pontificale pour la vie.

Zenit, Marina Droujinina, traduit par Hélène Ginabat (22/01/19) – Académie pour la vie : « les soins palliatifs représentent un droit humain »

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres