Les salariés qui accompagnent un proche malade pourront prendre un “congé proche aidant”

Publié le 22 Nov, 2016

A partir du 1er janvier 2017, les salariés qui aident un proche malade, âgé ou handicapé pourront bénéficier d’un « congé proche aidant ». Un décret paru le 18 novembre officialise cette mesure de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV).

 

Ce « congé proche aidant » est sans solde, d’une durée de trois mois, et renouvelable une fois. Il remplace le « congé de soutien familial », mais ses conditions d’accès sont plus souples, puisque les aidants sans lien de parenté avec la personne qu’ils aident pourront en bénéficier. Le décret d’application souligne que les salariés pourront donc prétendre à une meilleure « articulation entre la vie professionnelle et la vie personnelle et familiale ».

 

En France, près de 8,3 millions de personnes accompagnent un proche en perte d’autonomie. La ministre de la Santé, Marisol Touraine a salué cette « avancée sociale majeure (…) attendue depuis de nombreuses années ». 

L’Express avec AFP (21/11/2016).

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres