Les Portugais plus favorables aux soins palliatifs qu’à l’euthanasie

Publié le 24 Mai, 2018

Au Portugal, plusieurs projets de loi ont été déposés en faveur de l’euthanasie. Ils doivent être discutés et votés par le Parlement portugais le 29 mai prochain.

 

Dans la perspective de ces débats, l’Instituto de Marketing Research (IMR) a demandé un sondage sur les soins palliatifs et l’euthanasie à la plateforme portugaise « Pensar e Debater » qui les a publiés le 18 mai dernier.

 

Les résultats montrent que seuls 7% des portugais se déclarent favorables à l’euthanasie, tandis que 89% d’entre eux sont favorables aux soins palliatifs et l’accompagnement en cas de maladie grave.

 

Ce sondage met en lumière les principales craintes des personnes interrogées face à leur fin de vie :

  • 72% expriment leur peur de souffrir,
  • 61% craignent d’être un poids pour la famille et l’entourage,
  • 35% redoutent la solitude.

Il montre que la principale attente des Portugais est d’être accompagné, un souhait exprimé par 85% des personnes interrogées. Une grosse majorité d’entre eux (73%) savent que les soins palliatifs contribuent à minimiser les souffrances physiques et psychiques. Les trois quart des sondés (75%) ignorent que le patient a le droit de refuser des soins et que la loi portugaise interdit l’acharnement thérapeutique. Enfin, 67% des personnes interrogées estiment que la légalisation entraînerait des risques d’abus : pressions sur les patients âgés ou fragilisés (67%), euthanasies sans le consentement du malade (57%), raisons financières (53%).

IEB (23/05/2018) – 89 % des Portugais préfèrent les soins palliatifs à l’euthanasie

Partager cet article

Synthèses de presse

istock_75796805_xxlarge
/ Fin de vie

Soutien des mutuelles à l’euthanasie : « ces organismes ne font même plus semblant »

Jeudi, la MGEN a envoyé un courrier aux députés dans lequel elle indique promouvoir l'euthanasie. La présidente de la SFAP ...
Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone
/ Genre

Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone

Deux chercheurs ont analysé le tissu ovarien de personnes transgenres ayant subi une ablation des ovaires après un traitement hormonal ...
Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin
/ Genre

Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin

L'algorithme peut reconnaître, dans plus de 90% des cas, si les IRM sont celles d'un « biologiquement masculin ou féminin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres