Les PMA de Fanny, un véritable « parcours du combattant »

Publié le : 19 décembre 2018

Fanny a eu son aîné après quatre cycles de FIV, elle attend des jumeaux après 3 autres cycles. Elle a accepté de livrer son témoignage sur la PMA, à l’occasion des dix ans du Centre de Stérilité de Chambray, où ont été conçus ses trois enfants. Si elle souligne le « vrai bonheur » de voir ses enfants, elle expose sans tabou ce que représente la PMA, et les « épreuves » endurées. Cela commence par une attestation de « stérilité à 100 % », nécessaire pour la prise en charge par la Sécurité Sociale, mais « qui m’a choquée et beaucoup fait pleurer », explique-t-elle. Puis « commence alors un parcours du combattant, semé d’embûches, d’espoirs et de désillusions, avec une matinée sur deux passée au centre alors que nous habitons dans un département voisin, des bleus aux cuisses, les bras plein de traces de piqûres, le corps plein d’hormones, le regard des collègues et de son employeur car il y a beaucoup d’absences. Et toute la vie qui ne tourne qu’autour de cela. Il faut que le couple soit solide ».

A quand des méthodes plus naturelles et plus respectueuses de la physiologie du corps humain ?

Voir aussi :

« Tombée dans l’engrenage de la FIV », elle raconte la face cachée de la PMA

La Naprotechnologie : une assistance médicale pour une procréation naturelle

La naprotechnologie, alternative à la PMA ?

La naprotechnologie, méthode alternative à la PMA pour les cas d’hypofertilité

<p>La Nouvelle République (19/12/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres